Tarte Tropézienne

Dimanche, nous étions invités pour le déjeuner et je me suis proposée d’apporter le dessert, eh oui encore !!! ça va devenir une habitude 😊 En même temps ça m’arrange un peux parce qu’en dehors du dimanche, j’ai de moins en moins le temps de cuisiner !! Il fallait que je fasse un dessert pas trop compliqué dans les parfums pour plaire à tout le monde. Et je me suis souvenue de ma dernière visite sur le blog du Petit Monde de KiwiPatate et de sa sublime Tropézienne !!! En voilà une bonne idée, en plus c’est le dessert préféré de Chéri 😍 Je pars à la recherche d’une recette mais sur le net chacun à une version différente de la Tropézienne, la base étant une brioche et une crème mousseline parfumée à la fleur d’oranger, je vais donc proposer ma recette de la Tarte Tropézienne et qu’est-ce qu’elle est divine !!!!

Pour 6 personnes, tu auras besoin :

La Brioche :

300g farine

2 sachets de levure de boulanger déshydratée – environ 11g

4g de sel

20g de sucre en poudre

3 œufs

50ml de lait tiède

130g de beurre pommade

1 jaune d’œuf

2 grosses poignées de sucre en grain

sucre glace

La Crème Mousseline :

400ml de lait

80g sucre

3 jaunes d’œuf

20g farine

20g maïzena

1 gousse vanille

200g beurre pommade

150ml crème liquide entière bien froide

3cs d’arôme fleur d’oranger

Le Sirop :

200g eau

60g sucre

1cs d’arôme fleur d’oranger

Tarte Tropézienne

La Brioche : je l’ai préparé la veille, avec les temps de repos j’avais pas envie de me lever à l’aube !!! Pour la conserver sans que le sucre s’humidifie sur le dessus ne la recouvre pas d’un film ni d’une  boite juste à l’air libre elle va pas avoir le temps de sécher.

Délaye la levure dans un peu de lait tiède. Au robot ou à la main, mélange la farine, le sel et le sucre. Incorpore ensuite la levure délayée, le lait tiède et les œufs, mélange bien puis ajoute le beurre pommade. Le beurre doit être entièrement incorporé à la pâte. Laisse reposer la pâte une vingtaine de minutes à température ambiante et recouverte d’un torchon, elle va pointer. Une fois cette première poussée, débarrasse la pâte sur un plan de travail fariné et travaille cette pâte pour en chasser l’air = dégazer. J’ai utilisé un cercle à pâtisserie d’environ 24 cm de diamètre pour mouler ma pâte à brioche. Beurre ce cercle et dépose-le sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Dépose la pâte dans le cercle et étale-la délicatement avec les mains ou tu peux également utiliser le rouleau à pâtisserie. Laisse de nouveau pousser à température ambiante et recouverte d’un torchon pendant une vingtaine de minutes. Préchauffe le four à 180°. Quand la pâte est bien levée, mélange le jaune d’œuf avec un peu d’eau et badigeonne la pâte à l’aide d’un pinceau, attention de ne pas appuyer trop fort afin d’éviter que la pâte dégaze à nouveau puis saupoudre de sucre en grain. Enfourne pour une vingtaine de minutes. J’ai cuisiné au restaurant donc dans un four pro et en 10 minutes la brioche était cuite. En cours de cuisson, j’ai dû baisser le four à 150°. Alors pour le temps de cuisson, je te laisse vérifier à l’aide de la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche sinon poursuis la cuisson. Une fois sortie du four, laisse bien refroidir avant de l’utiliser. Découpe la brioche en deux en prenant ton temps.

La Crème Mousseline : c’est une crème pâtissière à laquelle tu ajoutes du beurre. Fends la gousse de vanille en deux pour en récupérer les grains que tu vas mettre dans le lait. Porte le lait à ébullition. Pendant ce temps, dans un saladier blanchis les oeufs avec le sucre puis incorpore la farine et la maïzena. Une fois que le lait bout, verse une petite quantité sur le mélange d’oeufs et fouette vigoureusement et verse le restant de lait dans le saladier. Mélange bien et remets cette préparation dans la casserole. Remets l’ensemble sur le feu en remuant tout le temps avec une spatule. La crème va épaissir petit à petit. Aux premiers bouillons la pâtissière est prête, debarasse-la dans un bol et filme au contact. Réserve au frais.

Le Sirop : dans une casserole, porte à ébullition l’eau avec le sucre. Le sucre doit fondre afin d’obtenir un beau mélange sirupeux. Hors du feu, incorpore la fleur d’oranger et laisse refroidir. À l’aide d’un pinceau, imbibe le dessus et le dessous de la brioche côté mie.

Finition de la Crème : lorsque la pâtissière est bien refroidie, au fouet ou au batteur, travaille le beurre pommade pour qu’il est une consistance crémeuse et incorpore petit à petit la crème pâtissière, ajoute la fleur d’oranger. Tu dois obtenir une belle crème homogène. Debarasse et réserve au frais.

Monte la crème liquide en chantilly pour que la crème monte bien, pense à bien garder ta crème liquide entière au frais et si tu peux placer le bol et les fouets au congélateur c’est encore mieux !!!! Une fois la chantilly obtenue, incorpore-la à la crème mousseline.

Débarrasse la crème dans une poche à douille, utilise une douille cannelée ou celle que tu veux d’ailleurs. Garnie la brioche du dessous avec cette crème en commençant par le centre. Attention ne vas pas jusqu’au bord de la brioche, en recouvrant avec la brioche du dessus ça va faire du poids et donc tout déborder !!! Saupoudre la brioche du dessus de sucre glace et réserve au frais jusqu’à la dégustation. C’est prêt !!!!!

© 2017, La Popotte d’Anais. Tous droits réservés. Les Textes et Images de ce blog appartiennent à l’auteur. Aucune copie sans autorisation préalable.

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. kiwipatate dit :

    Il était temps que je vienne mettre un petit mot ! ^^

    Je suis super contente de t’avoir donné l’idée, et l’envie, de réaliser cette magnifique tropézienne ! Franchement elle est très réussie et je suis sûre qu’elle a remporté tous les suffrages auprès de tes proches ! Et oui… une fois qu’on commence à apporter un bon dessert maison -> tu peux être certaine que tu pourras t’y coller à chaque fois maintenant ! T’es cataloguée xD

    Moi maintenant quand je viens les mains vides… on me fusille du regard, genre « mais quoi tu ne nous a rien préparé aujourd’hui !! » J’ai même eu droit à des comparaisons… « ah mais pour un tel tu avais fait un bel entremets, pour nous c’est juste un cake ! » xD

    Mais bon je suppose que tout comme moi, tu adores t’en occuper alors ça va ! =)

    Merci pour ce joli partage gourmand et pour le petit clin d’œil à mon blog ! =)

  2. Elle est très belle ! Je n’avais jamais vu ce genre de tarte, merci pour la jolie découverte 👌

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s